La pratique du Yoga


  

« Le cours de Yoga est un ‘havre de paix’,  une rupture avec le quotidien,
un moment privilégié de ressourcement, de quête de soi ».

Le Yoga est un apprentissage qui nécessite de se libérer de ses habitudes corporelles et mentales.

Le Yoga étant une discipline psychosomatique (alliant le corps et l’esprit), le contexte et la disposition d’esprit sont importants pour que le bénéfice soit complet.

Comment pratiquer ?

Les éléments dominants sont le rythme et la régularité sur le plan :

  • des différentes phases des postures ;
  • de la succession des postures elles-mêmes ;
  • des phases du souffle ;
  • du rythme des séances hebdomadaires.

« Une posture équilibrée, une respiration équilibrée,
une sensation équilibrée deviennent équilibrantes »

La pratique du Yoga se fait sans rapidité et avec harmonie en alternance avec des phases d’immobilité (au cours des postures et entre les postures). Chaque posture sera réalisée sans forcer et en sollicitant le plus souvent l’étirement musculaire. Le pratiquant devient ainsi plus souple et détendu.

Chaque pratiquant réalise donc la posture selon ses sensations et ses capacités personnelles. Il n’est pas nécessaire d’avoir une grande souplesse pour débuter le yoga.

« Le Yoga est une quête et non une conquête ».

Pendant la posture, on cherche à éviter les tensions en dehors des régions ciblées, ce qui nécessite auparavant un relâchement de tout le corps. 

Comment respirer ?

La plupart des postures peuvent et doivent être faites selon ce rythme respiratoire.

Un cycle respiratoire comprend trois phases : Inspiration – Suspension du souffle – Expiration (ou inversement).

La respiration doit être parfaitement libre, sans bruit, uniquement nasale et NATURELLE.

Il faut simplement avoir la sensation d’avoir rempli (ou vidé) l’intérieur du corps, après quoi la suspension du souffle devient spontanée et sans effort.

Cette suspension de souffle peut être chez le débutant un simple temps de pause respiratoire, aussi bref soit-il, mais néanmoins indispensable.

Si les postures sont exécutées correctement, le souffle se placera naturellement là où il faut. Ainsi, dans la phase importante de la posture, il y a immobilité du corps, du souffle et du mental.

« Faire du Yoga, c’est apprendre à mieux habiter son corps et son esprit. Depuis l’enfance, nous apprenons tout ce qui est extérieur à l’être humain, et le yoga nous apprend à découvrir, de façon expérimentale, l’intérieur de notre propre ETRE ».


Un critère fiable pour une bonne pratique est qu’elle n’occasionne pas d’essoufflement ou toute autre sensation de désagrément. Ce travail de synchronisation qui devient spontané avec la pratique régulière, est la clé pour amener l’élève à une dimension globale du yoga.

« Il faut consolider le physique pour construire le psychique ». 

Vaut-il mieux pratiquer en groupe?

Le lieu de pratique va seul limiter le nombre de participants. En effet, de même qu’il est plus facile de chanter en groupe que de chanter seul, plus le groupe est important, plus c’est facile de se concentrer et de se laisser bercer par le rythme des postures et du souffle. Cette union du groupe dans le silence intérieur est aussi un aspect important dans la pratique du Yoga.

Peut-on pratiquer seul ?

Pratiquer seul n’est pas recommandable au tout début, car on peut, sans s’en apercevoir, répéter des erreurs. Il est indispensable d’apprendre avec un professeur compétent. Après avoir acquis une certaine assurance dans la pratique, il est souhaitable de pratiquer seul, tout en conservant une pratique collective avec un professeur.

Retour sur la page yoga à Lyon

 

© 2010 «DOJO LYON»
© 2010 «WebVortex»